Bienvenue à l’école de Mangareva

Rikitea-ecole12062018-IMG_0041

La classe de CP d’Erell sur Balanec

Coline et Erell ont rejoint, pour quelques semaines, les bancs de l’école primaire de Rikitea, sur l’île de Mangareva, aux Gambier. Des cours en français et des copains en pagaille à 500 m du bateau, c’est une aubaine.

Lire la suite

Publicités

13 octobre : fin de l’école au Guatemala !

Piscine_ecole13102017-DSCN1515-1Pendant trois mois, Coline et Erell ont suivi les cours de l’école-collège de San Felipe. A l’heure des grandes vacances (qui finissent en janvier pour leurs copains), elles reviennent sur leurs journées au sein de cette école trilingue (espagnol-anglais-q’eqchi).

Coline, 9 ans

Alors, hablas espagnol ?

-Si ! Hablo mucho espagnol ! Je parle et je comprends.

And english ?

-No… Je n’ai pas vraiment appris à parler anglais. Je suivais les leçons et je recopiais les exercices. Les autres enfants, eux, écrivaient des longs textes en anglais.

Quelles matières as-tu étudiées ?

-Sciences naturelles (ciencias naturales), communication et langage (communicacion y lenguaje), production et développement (productividad y desarrollo), sciences sociales (ciencias sociales), maths, musique, q’eqchi, anglais, lecture, instruction civique (formacion cuidadana).

Piscine_ecole11102017-DSCN1506-1

Est-ce que les méthodes d’apprentissage sont différentes de l’école Diwan de Crozon ?

-Oui, ici au Guatemala, on a beaucoup de matières. J’avais trois institutrices sympas, Ester pour les principales matières, Mary pour l’anglais et la professeure de musique. On passe beaucoup de temps à écrire, recopier, dessiner. Le soir, il y a des devoirs écrits, comme résumer un texte. Moi, je demandais à un adulte de la marina de m’aider. Je soulignais au marqueur les phrases importantes et je les recopiais sur mon cahier. Cela me prenait beaucoup de temps mais je voulais absolument faire comme les autres élèves.

ecole_coline25062017-SAM_1065-1

Coline et sa maîtresse Ester

 

Décris-nous ta classe, la cour, la cantine…

-Ma classe était petite avec un grand ventilateur car il faisait souvent assez chaud ; chacun avait son bureau et un casier pour ranger toutes ses affaires. A la pause du matin, vers 9h30, les enfants s’achètent des bonbons, des tortillas, des poches d’eau… A midi, on fait la queue pour recevoir son repas ; chacun s’assoit à la même place chaque jour. Les grands du collège ne jouent pas avec les petits parce qu’ils n’ont pas leur pause en même temps. C’est dommage. Il y a aussi un grand parc avec de la pelouse, des toboggans, un trampoline, des balançoires, un terrain de foot…

Semuk-15092017-DSCN1154-1

Le vendredi, il n’y a pas d’uniforme, comment s’habillent les élèves ?

-Les collégiens et les moyens, comme ceux de ma classe, portent des jeans, des baskets et un tee-shirt. En maternelle, les petites filles mettent plutôt des robes et des jupes.

Qu’est-ce qui te plaît dans cette école ?

-Les amis, les cours, ma maîtresse, le parc, les grands matchs de foot. J’étais la seule fille à jouer au foot, à part deux maîtresses.

 

Quel est ton meilleur souvenir ?

-Le dernier jour d’école parce qu’on a mangé des pizzas, on a dansé et on a joué dans le parc. Et aussi le jour où on a fait un grand match de foot avec toutes les classes. Je me souviens encore du défilé dans les rues de Rio Dulce le jour de la fête nationale en septembre. On était en uniforme et on agitait des drapeaux devant les chars décorés en bleu et blanc.

Quels sont tes amis ?

-Sofia, Santiago, Mario, Carlos, Cielo et Cerlina – presque toute la classe en fait ! – car on n’était que huit.

ecole_coline25062017-SAM_1069-1

La dernière semaine était consacrée aux évaluations avec des devoirs dans toutes les disciplines. Comment ça s’est passé pour toi ?

-Bien, j’ai fait de mon mieux.

Semuk-15092017-DSCN1156-1

As-tu fait des efforts particuliers durant ces trois mois ?

-Dans ma classe, cela a été facile de m’adapter dès le premier jour parce que les élèves étaient gentils. Ils étaient contents de m’accueillir.

Qu’est-ce qui a été difficile ?

-Faire la queue pour acheter à manger à la pause du matin parce qu’il y avait plein de monde et que je ne savais pas comment on disait « de l’eau », je ne savais pas les mots pour la nourriture… C’était dur de me faire comprendre.

Et maintenant, qu’est-ce que tu as envie de faire ?

-Etre en vacances et inviter les amis ! J’ai aussi envie de continuer mes cours d’espagnol ; j’ai rédigé un programme avec toutes les matières chaque semaine.

Qu’est-ce que tu as appris en fréquentant cette école ?

-On peut se faire des amis même si on ne parle pas la même langue qu’eux.

Erell, 6 ans

Qui sont tes amis ?

-Matias, Dulce Oliva, Angel, Isabella, Dany.

Seno Vivi, la maîtresse d'Erell

Erell avec sa maîtresse, Seno Vivi, et sa copine Dulce.

Qu’est-ce qui était sympa ?

-La cantine, c’était bien.

Ton meilleur souvenir ?

-Manger le gâteau le dernier jour d’école. Des fois, on fêtait les anniversaires, il y avait toujours un cadeau. A celui de Matias, il a reçu 3 gros camions jaunes. Pour mon anniversaire, les enfants m’ont peint un grand dessin avec leurs mains. Je me souviens aussi de mon premier jour d’école parce que la maîtresse nous avait peint les pieds. Ensuite, on les a mis sur une feuille et Seno Vivi a dessiné une licorne.

A quoi jouais-tu dans la cour ?

-On jouait au loup, à la marelle, une fois, on a joué à 123 Soleil avec Coline. On faisait le cheval en courant. Et dans le parc, de la balançoire. Mais, souvent, Marin et moi, on restait assis sur une chaise jusqu’à ce que la cloche sonne, on s’ennuyait un peu.

Qu’est-ce que tu as appris avec Seno Vivi ?

Les lettres. Dans chaque case, tu devais écrire B, H, Y. Je faisais plein de lignes de BBBBB. Parfois, on chantait des chansons et on faisait de la peinture.

Qu’est-ce qui a été difficile ?

-La journée car c’était trop long. Mes parents me manquaient. Je crois que je suis très attachée à ma maman.

Semuk-18092017-DSCN1230-1

Est-ce que tu aimes bien parler espagnol ?

-Oui, moi j’aime bien répéter les choses. Maintenant, j’apprends aussi quand je regarde les dessins animés ou Animal Planet à la télé sous la palapa, à la marina.

Il y a d’autres langues que tu voudrais parler ?

-Le chinois !

Et maintenant, est-ce que tu étudies à la marina ?

-Le soir, après le repas, j’aime bien écrire en attaché. Je fais des lettres et je recopie des mots. Parfois, Coline nous fait l’école, à moi et à Marin qui a 4 ans. Je prends alors mon cahier de maths. Je sais aussi très bien dessiner les chevaux et les princesses.

Semuk-18092017-DSCN1231-1

Bienvenue à l’école bilingue San Felipe

Guatemala-Rentree_ecole5770 04 juillet 2017

A l’heure où les petits Français partent en vacances d’été, Coline (9 ans) et Erell (5 ans) font leur rentrée scolaire au Guatemala. Interview sur le vif, au retour du premier jour.

 

Coline

comment s’est passé ce premier jour d’école ?

-Bien. On est 8 dans la classe, 4 garçons et 4 filles. Je suis en 4e degré. Tous les enfants me posaient des questions. A un moment, la maîtresse a dit quelque chose et ils ont tous pris mon sac pour ranger mes affaires dans mon casier. C’était marrant.

Tu les comprenais ? Lire la suite