Trois maîtresses aux Marquises

Escale rallongée à Hiva Oa pour cause d’école sympa. Coline (11 ans) et Erell (7 ans) nous font visiter l’école primaire publique d’Atuona qui compte 130 élèves, 10 poulettes et un chien.

Erell

Qu’est-ce qui te plaît ?

J’ai trois maîtresses gentilles, une principale un peu sévère, une pour la lecture qui nous montre plein de livres et une autre l’après-midi avec qui on écrit, on dessine. On fait plein de choses géniales ! On est 15 élèves dans ma classe ; mes copains s’appellent Anakin, Espérance, Sarah et Romane. Et le matin, on a droit à une collation, du pamplemousse, mon fruit préféré, une mangue, une banane ou un yaourt.

Tu t’es bien habituée ?

Au début, la maîtresse a demandé si j’étais déjà allée à l’école parce que je ne connaissais pas les rituels. Maintenant, je sais écrire la date en français, en marquisien (« Pô e ina / no uaòu MMXIX »), sauter une ligne, laisser trois carreaux pour la marge, me mettre en rang…

Comment est la cour ?

Elle est grande et jolie, avec des poules, des coqs et un chien. Il y a aussi plein de caramboles près du grillage et des pamplemousses par terre. D’ailleurs, quand maîtresse Yannick gronde, la punition, c’est d’aller balayer les feuilles du pamplemoussier.

En attendant le « truck », le bus scolaire

Coline

Qu’est-ce vous étudiez ?

Maths et français tous les jours. Normalement, il y aussi 2 h d’anglais et de marquisien par semaine mais ce n’est pas encore arrivé dans ma classe. De toute façon, tous les enfants parlent marquisien, enfin surtout quand ils se moquent ou qu’ils sont en colère ! On a aussi colorié un Monarque de Tahiti à la manière impressionniste. C’est un petit oiseau noir, bleu foncé qui n’existe qu’à Tahiti et qui est de plus en plus rare. Monsieur Chris, mon instituteur, m’a prêté plusieurs livres La Marque des dieux qui parle des tikis, Terreur à Hiva Oa que les autres élèves avaient déjà lus. En quelques jours, je les avaient tous finis, les copains étaient étonnés. On lit également souvent à haute voix.

Et aux récrés ?

Mes copains s’appellent Navame, Tehiki, Oneil, Cédric. Il y a un filet de volley, on joue aussi au foot, à tic-tac, à la balle aux prisonniers, aux billes… Je me plais beaucoup dans cette école.

Heureusement que le « truck » conduit les filles jusqu’à l’école car il y a une bonne demie-heure de marche du port au village.

28° dans la cour mais des classes climatisées ou ventilées.

Intervention dans la classe des CM2 pour regarder ensemble la carte du monde et les différents pays sur la route de Balanec.

Publicités

Une réflexion sur “Trois maîtresses aux Marquises

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s