Système de barre et safran

RAMMarina26092017-DSCN1274-1

Partie basse du safran

Trois réparations  :

-Remplacement du vérin tordu du safran

-Changement des bagues sur la mèche

-Démontage de la colonne de barre pour changer les roulements.

À Cuba, en juin 2017, nous avions heurté des patates de coraux. Nous avions passé la nuit à naviguer et nous étions pressés de mouiller pour nous reposer. Or, ces coraux ne sont pas cartographies sur les cartes Navionics. Nous sommes à 5 miles de la plage, il y a à 6 mètres de fond. Gaëlle est à l’avant pendant que je suis en train de remonter la dérive quand c’est le choc avec le safran. Avec une vitesse de 3 nds, c’est trop tard pour ralentir.

Une pastille de sécurité inefficace

Le vérin est plié, une fois de plus hélas ! La pastille ne fait pas son office de sécurité, elle est juste déformée par la pression dans le vérin. Le problème est récurrent chez nombre de 435. A Mar Marina (Guatemala), nous en avons vu 4 au sec à cause d’un vérin plié.
La précaution qui nous a été donnée par des amis italiens sur un Ovni 435 est de laisser la manette du vérin en position remontée. Dans le cas d’un choc, le safran remonte tout seul. Ca ne nous arrivera pas une troisième fois !

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Remplacement du vérin sur le safran

  1. Retirer les fixations des 2 axes sur la pelle basse du safran. Un sert à permettre sa rotation (en haut) et l’autre sert de butée en position basse du safran. Commencer par retirer les 4 écrous de chaque côté du safran, ensuite, à l’aide d’un gros tournevis, retirer les 4 entretoises en les dévissant dans les encoches (tournevis et marteau). Enlever les 2 plaques en aluminium de chaque côté du safran (partie haute), elles permettent d’accéder au vérin.
  2. Dévisser les 2 raccords hydrauliques sur le vérin. Mettre une étiquette sur un des 2 pour les identifier lors du remontage. Éviter de tordre les tuyaux lors du dévissage.
  3. Retirer le petit axe en haut du safran. Il correspond à la fixation haute du vérin. Deux axes fendus sont à retirer puis, à l’aide d’un gros boulon et d’un marteau, chasser l’axe.
  4. Retirer l’axe de rotation du safran et sa butée. Attention ! la pelle n’est plus retenue.
  5. Sur la pelle basse, retirer le dernier petit axe qui retient le vérin en partie basse.

Vérifier près de cet axe sur le safran en aluminium qu’il n’y a aucune fissure.

Remontage :

  1. Refixer le vérin sur la partie basse du safran. Cela correspond au petit axe du bas.
  2. Mettre en place les 2 gros axes en aluminium.
  3. Fixer le vérin sur son axe en partie haute.
  4. Remettre en place les raccords hydrauliques.
  5. Tester le vérin et faire l’appoint au réservoir en liquide de refroidissement (et non en huile hydraulique).

Remplacement des bagues sur la mèche du safran

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Elles sont au nombre de 3, réalisées en Ertalon. Le coût auprès du constructeur ALUBAT est de l’ordre de 200€. Leur remplacement est assez simple.

  1. A l’aide d’un tournevis, retirer les 6 caches en plastique sur la pièce en aluminium qui soutient l’axe du safran (le sabot). Enlever les 3 boulons. Préparer, sous le safran, un calage approprié.
  2. Dévisser les boulons du secteur de barre et déposer celui-ci. Attention ! le safran n’est plus retenu et peut tomber (le recevoir sur son calage).
  3. La première bague est accessible et facilement retirable à l’aide d’un tournevis.
  4. Faire descendre la mèche de safran en retirant le calage au fur et à mesure. Le safran est descendu.
  5. Retirer la bague dans la partie basse du tube, puis dans le sabot. Cette dernière doit être sciée.
  6. Replacer les bagues, puis présenter la mèche dans le tube. Pour faciliter son glissement, mieux vaut utiliser de l’eau + liquide vaisselle ; huiler la mèche n’est, à mon avis, pas une bonne idée. Un cric de voiture a malgré tout été nécessaire pour remonter la mèche dans son tube.
  7. Remonter le secteur de barre puis le sabot avec ses 3 boulons.

 

Changement des roulements sur la colonne de barre à roue

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ils sont au nombre de 4 : 2 verticaux sur la colonne et 2 horizontaux sur l’axe de la barre à roue. Le modèle est une Withlock Première delux.

Les gros problèmes rencontrés

Les vis en inox se sont oxydées dans l’aluminium (aucun produit présent pour empêcher le contact entre les 2 métaux et donc formation d’électrolyse).
Pour changer les roulements verticaux, il faut retirer une plaque rectangulaire en inox soudée à la colonne de barre. Après le remplacement des 2 roulements, il faut ressouder cette plaque. Le soudeur n’a pu le faire car la plaque était devenue poreuse ou oxydée en profondeur. Il l’a donc remplacée. Les deux roulements étaient complètement oxydés, un n’avait même plus de billes.

Il est indispensable de bien graisser les roulements avec une graisse marine afin d’éviter toute infiltration d’eau même s’ils sont supposés être étanches. L’eau rentre par le compas magnétique ; un joint au silicone est indispensable.

Les deux roulements horizontaux étaient en bon état, un seul a été changé.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s