L’école en mer : changement de cap

Barbuda1682 05 mars 2017.jpgCauchemard pour certains qui mettent un point d’honneur à suivre le programme ; détente pour d’autres, contents d’éviter le système académique. En fait, dès lors qu’on parle d’instruction et non plus d’école, tout devient plus simple et plus sympa.

Rappelons que l’école n’est pas obligatoire, c’est l’instruction qui, en vertu de la loi, l’est. Si l’objectif est d’apprendre et de comprendre, alors lire un magazine dans sa bannette vaut autant que recopier un tableau de conjugaison ; regarder « « Pepa Pig » en anglais autant qu’une leçon « Repeat after me ». Les enfants sont plus motivés quand ils choisissent eux-mêmes d’apprendre ce qui leur tient à cœur. Reste aux parents, qui sont des éducateurs amateurs à temps partiel, à remarquer ces moments positifs. C’est vrai, c’est plus évident d’évaluer le niveau de l’enfant avec une page d’exercices qu’en traquant des boucles en forme de « e » dans un dessin.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le rituel du matin

Aussi réserve-t-on un temps, le matin en général, entre 9h et 11h, où nous, parents, nous rendons disponibles pour un moment personnel avec chacune des filles. Coline sort ses cahiers et classeurs de maths, français ou géographie suivant son choix. Erell prend des manuels de maths, des magazines de jeux, ses lettres Montessori, son carnet de dessins, un jeu de cartes, des dominos, son journal intime… N’importe quoi fait l’affaire. Il peut se passer 2 mois consacrés exclusivement à l’algèbre.

Lee Stocking island2286 09 avril 2017

L’envie du moment

Avec cette forme d’instruction sans programme, il faut renoncer à la notion de « culture générale » style Questions pour un champion. Oui, même à 10 ans, il se peut qu’il n’ait jamais entendu parler de Jean de La Fontaine, de Bonaparte ni du 14 juillet. Le temps d’étude ne dépasse pas la demi-heure pour la benjamine de 5 ans et l’heure et demie pour l’aînée de 9 ans. Dès qu’on insiste, ça résiste. Or, dans le huis-clos d’un bateau, la qualité relationnelle est plus essentielle que le niveau de connaissances. Pour faire court, il en va de la continuité du voyage.

Guadeloupe848 26 janvier 2017

Pas de mercredi, de week-end ni de vacances, l’étude est prévue « tous les jours, sauf quand ce n’est pas possible » (navigation, excursion, courses, mauvaise humeur), suivant la formule consacrée sur les bateaux-famille. Ce qui revient, grosso modo, à 4 jours par semaine.

Exumas2816 26 janvier 2017

Moment d’étude avec Mia qui suit les cours du CNED de maternelle.

 

Qu’est-ce que cette méthode donnera comme résultats ? Je n’en sais rien mais, pour l’instant, rien ne contraint leurs centres d’intérêt personnel. Mon seul regret, c’est de ne pas avoir accès à Internet pour m’informer sur l’apprentissage en milieu isolé et recueillir des astuces. A terre, il existe quantités de blogs, sites et documents sur l’Unschooling, l’instruction libre en famille.

Exumas2711 22 avril 2017

Aux Bahamas, dans les Family Islands, il est facile d’aborder les enfants dans la rue. Les filles ont aussi passé tout un après-midi à la kermesse d’une école qui comptait seulement 14 élèves anglophones.

 

Publicités

5 réflexions sur “L’école en mer : changement de cap

  1. Tristan dit :

    Bonjour à tout le monde, merci beaucoup pour ce blog , je lis avec curiosité et intérêt chaque message et je trouve votre aventure passionnante.

    À Senlis, Sally et Lou naviguent dans leur troisième trimestre de 5ème en hissant la voile 5 jours sur 7 et je pense qu’elles ne seraient pas contre un peu plus de liberté 😉

    Nous irons certainement à Groix le week-end de l’ascension, la rénovation de notre maison est presque terminée.

    Severine et moi vous embrassons très fort,
    Continuez à nous faire voyager ,

    Bisous,
    Lionel

    Aimé par 1 personne

  2. Joel Tristan dit :

    Vous avez raisons de ne pas vous inquiéter. Ce que vivent les filles c’est la meilleure école de vie, la meilleure façon de s’ouvrir l’esprit. Félicitations, elles sont resplendissantes 😊

    Envoyé de mon iPhone

    >

    J'aime

  3. HARDOUIN Martine et Jean-Michel dit :

    Bonjour tous les quatre

    Merci de vos belles photos de voyage et de tous vos commentaires qui nous font découvrir ces belles régions que vous parcourez…..
    Quelle expérience pour vos enfants que de vivre au rythme de la mer ! Sans contraintes, sans obligations, mais avec Maman et Papa qui prennent du temps pour leur faire découvrir des pays, la mer, la lecture, l’écriture, les maths etc….Bravo à vous deux.
    Continuez à vivre votre voyage sur mer et sur terre pour découvrir d’autres horizons et nous faire partager vos découvertes…Quelle leçon de géographie pour les filles ! C’est mieux que dans un livre de géographie….

    J'aime

  4. TAMATAI dit :

    Hello,
    On a laissé un mot deja… Oui c’est un gros morceau l’école en mer, et l’instruction est plus réjouissante que l’école, de notre côté on essaie des tas de trucs avec nos enfants, en suivant un peu le programme mais en passant du temps aussi a construire un cata en bambou ou a réparer une planche de surf et on déclare que c’est aussi l’école! ca séduit beaucoup ce coté la! surtout avec deux gars! Mais il y a aussi des moments de crise, ou rien ne va plus… Les évitez vous en suivant uniquement la curiosité de l’enfant ? A bientot pour d’autres échanges, car j’aimerais en savoir plus sur Cuba et le Guatemala mais je vais d’apprendre prendre la peine de lire le blog. severine

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s